Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CALISTO, écrivaine et sexologue


_blank

Une carte de France littéraire: des auteurs, des œuvres, des lieux. Cliquez sur un lieu, et découvrez ou écoutez des citations des plus grands auteurs…

GéoCulture – La France vue par les écrivains est un service numérique qui dessine une cartographie littéraire du territoire au fil d’extraits géolocalisés, choisis pour le lien étroit qu’ils entretiennent avec un lieu.
Ces extraits de tout genre littéraire et de toute époque, sont issus aussi bien d’œuvres du patrimoine littéraire que de la création contemporaine.
Accessible sur Internet et sur application mobile, La France vue par les écrivains est un service d’intérêt général, gratuit, s’inscrivant dans le respect du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle. Tous les extraits d’œuvres sous droit proposés font l’objet d’un contrat de cession avec leur(s) ayant(s) droit.

 Un projet interrégional, interprofessionnel… et contributif
 
Coordonné par la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill), soutenu par le Centre national du livre (CNL) et la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit (Sofia), GéoCulture – La France vue par les écrivains a été développé en partenariat avec le CRL en Limousin, l’Agence de valorisation économique et culturelle du Limousin (l’Avec) et le hub agence.
 
Dès son lancement en mars 2013, La France vue par les écrivains accueille 9 régions : Aquitaine, Auvergne, Centre, Franche-Comté, Languedoc-Roussillon, Limousin, Basse-Normandie, Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte d’Azur.
 
Dans chacune de ces régions, les structures régionales pour le livre (SRL) ont pu, en fédérant les compétences et les énergies des professionnels du livre et de la lecture, initier une cartographie littéraire de leur territoire, que le grand public sera désormais invité à enrichir.

 

Url de référence : 
  
  http://lafrancevueparlesecrivains.fr
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article