Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Magali Croset-Calisto

Le Blog de Magali Croset-Calisto

Ecrivaine, sexologue clinicienne et psychoaddictologue. SOS Addictions, SFSC, AIUS, Académie des Sciences sexologiques. Rédactrice au Huffington Post, L'Obs, ActivMag, Mediapart. http://www.psycho-sante74.com


Georges Bataille : "tout voir, tout penser, ne rien éluder"

Publié par CALISTO, écrivaine et sexologue sur 22 Août 2013, 12:10pm

Catégories : #Culture

A entendre et réentendre...

 

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4648292

 

 

  

Georges Bataille : la vérité de la nuit  (FRANCE CULTURE)             

17.08.2013 - 17:00 Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4648292   

par Françoise Estèbe

réalisation : Julie Beressi

Bataille ©Radio France

 "J'écris pour qui, entrant dans mon livre, y tomberait comme dans un trou, n'en sortirait plus" déclara Georges Bataille à propos de son ouvrage "L'expérience intérieure". Il souhaitera aussi être vomi par ses lecteurs. En effet, la lecture de Bataille est pour certains une expérience commotionnante. Cette oeuvre prolifique, hautement transgressive et profanatrice, qui renverse toutes les valeurs, provoque l'horreur par bien des aspects. Masquée par des pseudonymes multiples, elle fut longtemps classée dans l'enfer des bibliothèques. "Tout voir, tout penser, ne rien éluder" tel était le propos de Bataille. Mais l'auteur des récits sulfureux "Histoire de l'oeil", "Madame Edwarda", "Ma mère"... fut aussi un savant, un esprit encyclopédique qui écrivit d'innombrables articles et essais dans des registres aussi divers que l'anthropologie, l'histoire, la politique, l'art... Révolutionnaire sans révolution, mystique sans Dieu, Georges Bataille prôna une philosophie paradoxale qui revendiquait l'excès, l'égarement, le désordre paroxystique, la liberté sans limites afin d'acquérir dans la transe la souveraine disposition de soi qui confine à la folie. Et ne rien penser que l'on n'expérimente. Bataille cherchait l'extase ultime, le point de bascule vers l'impossible. Se disant durablement "détraqué" par l'horreur vécue dans son enfance, il restera toute sa vie tenté par la folie et les expériences extrêmes comme la société secrète d'Acéphale et ses rites incertains dans les nuits de la forêt de Marly. Celui qui voulait mettre la vie à la hauteur de l'impossible ne demeura pas un esprit solitaire. Il dialogua avec les plus grands intellectuels de son temps, prit part aux débats majeurs de son époque, créant, entre osmose amicale et ruptures, des revues et des communautés de pensée. Il pourfendit avec constance le Surréalisme, trop idéaliste à ses yeux, ainsi que le Communisme et le Fascisme, qu'il fut un des premiers à dénoncer et à penser. Anarchiste militant sans conviction pour une révolution incertaine qu'il dénonçait par avance comme inopérante, il suscita par ses attitudes paradoxales des détracteurs dans tous les camps politiques. Son oeuvre ne finit pas de dévoiler ses potentialités mais reste énigmatique, sans conclusion possible. Qui peut prétendre connaitre la "vérité de la nuit" de Georges Bataille ?

Avec :

Bruno Mathon, peintre

Odile Felgine, écrivain, biographe de Roger Caillois

Jean-François Louette, Professeur de littérature française à la Sorbonne, responsable de l'édition des Récits de Bataille dans la Pléiade

Diego Masson, qui évoquera des souvenirs concernant Bataille

Francis Marmande, écrivain, critique, musicien, auteur de l'ouvrage " Le pur bonheur  Georges Bataille" Ed. Lignes

Michel Surya, écrivain, philosophe, éditeur, auteur de " La mort à l'oeuvre  Georges Bataille" Ed. Gallimard

 

Et la voix de Georges Bataille Archives INA

Textes lus par Quentin Baillot

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sites sélectionnés par Annelise Signoret, de la Bibliothèque de Radio France :

http://www.pileface.com/sollers/article.php3?id_article=359

« Tremblement de Bataille » un dossier avec des documents audio et vidéo rares, sur le site « sur et autour de Sollers »

http://www.pileface.com/sollers/article.php3?id_article=1249

Hommage à Bataille, publié dans la revue Esprit en 1963 et repris sur le site de Sollers

http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/action-culturelle/celebrations-nationales/recueil-2012/litterature-et-sciences-humaines/georges-bataille/

Programme des manifestations organisées pour les 50 ans de la mort de Georges Bataille

http://www.revue-silene.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=109

Georges Bataille, de l’hétérogène au sacré, article de Juliette Feyel, paru dans la revue Silène (littérature comparée) le 22 février 2008

http://www.epistemocritique.org/IMG/pdf/ProjectionsFeyel.pdf

Le corps hétérogène de Georges Bataille, autre article de Juliette Feyel

Actes du colloque international « Projections : des organes hors du corps » (13-14 octobre 2006)
http://www.adm.fukuoka-u.ac.jp/fu844/home2/Ronso/RonsyuA/Vol12-2/A1202_0015.pdf

Bataille et les "mangeurs de fromage" : Cinquantenaire de la mort de Georges Bataille, article de Vincent Teixeira

http://www.leseditionsdeminuit.fr/f/index.php?sp=livAut&auteur_id=1375

bio-bibliographie de Georges Bataille sur le site des éditions de Minuit

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents