Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Magali Croset-Calisto

Le Blog de Magali Croset-Calisto

Ecrivaine, sexologue clinicienne et psychoaddictologue. SOS Addictions, SFSC, AIUS, Académie des Sciences sexologiques. Rédactrice au Huffington Post, L'Obs, ActivMag, Mediapart. http://www.psycho-sante74.com


L'interview de Calisto : Patrick Poivre d'Arvor

Publié par Le Blog de Magali Croset-Calisto, sexologue, psychologue et auteure sur 14 Juin 2016, 16:23pm

Catégories : #L'interview de Calisto

L'interview de Calisto : Patrick Poivre d'Arvor

 

"L'interview de Calisto"

 

Fruit de rencontres et de correspondances menées sur plusieurs années auprès de personnalités, L'interview de Calisto vous propose de partir à la découverte de créateurs, d'écrivains et de penseurs tels que vous ne les avez jamais lus.

Munie du questionnaire de l'artiste Sophie Calle (composé en 2002 pour les Inrocks), j'ai proposé à ces auteurs de sonder leur intimité autant que leur faculté de répartie en toute contrainte oulipienne (nombre restreint de mots autorisés).

Les hommes et femmes que vous découvrirez une à deux fois par mois, se sont "soumis à la question" avec enthousiasme, facétie et/ou solennité.

Témoignages de vie, audaces narratives ou confessions intimes, ces réparties sont à accueillir avec la plus sérieuse des légéretés. Ou inversement.

 

Magali Croset-Calisto

 

Patrick Poivre d'Arvor

 ppda

Photo © Jean-Marc SUREAU

 

Patrick Poivre d'Arvor (souvent surnommé « PPDA »), est un journaliste, animateur de télévision et écrivain français né le à Reims dans la Marne.

Il est le présentateur-vedette du journal de 20 heures d'Antenne 2 de 1975 à 1983, et du journal de 20 heures de TF1 de 1987 à 2008. Depuis cette période, il est considéré comme une personnalité importante du paysage audiovisuel français, que ce soit également en tant qu'interviewer ou animateur d'émissions littéraires. Il inspire la création en 1988 du personnage de PPD, la marionnette centrale de l'émission de Canal+, Les Guignols de l'info.

Également écrivain, Patrick Poivre d'Arvor a publié une soixantaine d'ouvrages

(source Wikipedia).

 

 

Questionnaire

 

1- quand êtes vous déjà mort ? 

Le 27 janvier 1995, après la disparition de ma fille Solenn

 

2- qu’est-ce qui vous fait lever le matin ? 

Le désir. D’une rencontre. D’une passion nouvelle.

 

3- que sont devenus vos rêves d’enfant ? 

Ils peuplent encore mes nuits et me permettent de ne pas vraiment grandir. J’en ai déjà accomplis un bon nombre…

 

4- qu’est-ce qui vous distingue des autres ? 

MOI !

 

5- vous manque-t-il quelque chose ? 

J’aimerais voler. Très haut.

 

6- pensez-vous que tout le monde puisse être artiste ? 

De sa propre vie, oui.


7- d’où venez-vous ? 

Je viens de mon enfance comme on vient d’un pays. C’est de St Exupéry…

 

8- jugez-vous votre sort enviable ? 

Est-il enviable de ne faire qu’un bref passage sur terre ? Si oui, le mien est assez tourmenté mais plutôt lumineux.


9- à quoi avez vous renoncé ? 

A rien. Jusqu’au bout.


10- que faites-vous de votre argent ? 

Je le dépense. Pas tant que ça. Et je le donne. Et ça me rend heureux. L’argent peut donc faire le bonheur !

 

11- quelle tâche ménagère vous rebute le plus ? 

Les deux mots. Et leur juxtaposition.

 

12- quels sont vos plaisirs favoris ? 

Regarder des sourires, des aubes, des crépuscules. Regarder des enfants, des femmes aussi.


13- qu’aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ? 

Une surprise.

 

14- citez trois artistes vivants que vous détestez ? 

Le mot ne fait partie de mon vocabulaire. Il y en a qui ne m’intéressent pas, c’est tout.

15- que défendez-vous ? 

Si défendre est interdire, rien. Si c’est une cause, celle des enfants brinquebalés par la vie.

 

16- qu’êtes-vous capable de refuser ? 

Toute atteinte à la dignité. La mienne et celle des autres.

 

17- quelle est la partie de votre corps la plus fragile ? 

Trop intime.

 

18- qu’avez-vous été capable de faire par amour ? 

Beaucoup. Mais pas assez.


19- que vous reproche-t-on ? 

Une forme d’orgueil. Ca tombe bien, j’en suis fier.

 

20- à quoi vous sert l’art ? 

A rêver ma vie.

 

21- rédigez votre épitaphe. 

On a le temps !

 

22- sous quelle forme aimeriez-vous revenir ? 

Celle de l’Ange au Sourire, au fronton de la Cathédrale de Reims, ma ville natale.

 

Détails sur le produit Lettres à l'absente Détails sur le produit Détails sur le produitL'expression des sentiments Détails sur le produit 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents