Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Magali Croset-Calisto

Le Blog de Magali Croset-Calisto

Ecrivaine, sexologue clinicienne et psychoaddictologue. SOS Addictions, SFSC, AIUS, Académie des Sciences sexologiques. Rédactrice au Huffington Post, L'Obs, ActivMag, Mediapart. http://www.psycho-sante74.com


"Liberté, égalité, sexualité ou la naissance de la sexologie clinique en France", France culture.

Publié par Le Blog de Magali Croset-Calisto, sexologue et auteure sur 1 Décembre 2015, 18:41pm

Catégories : #Sexologie

Liberté, égalité, sexualité,

La naissance de la sexologie clinique en France, 1965-1975

Un documentaire de Delphine Saltel et Renaud Dalmar

 

C’est l’histoire d’une poignée de jeunes médecins, généralistes, psychiatres ou gynécologues. Au milieu des années 60 les patients qu’ils reçoivent dans leur consultation sont de plus en plus nombreux à oser aborder leurs problèmes sexuels. C’est un des signes de la libération sexuelle en cours : l’idée d’un droit au plaisir, que la sexualité est une dimension essentielle de l’épanouissement personnel, la clé d’une vie équilibrée.

C’est l’histoire de médecins qui décident de prendre au sérieux cette demande. Ils défendent une approche clinique, recherchent des réponses concrètes, efficaces à des difficultés extrêmement courantes: l’absence de plaisir, les troubles du désir, de l’érection, les mésententes sexuelles au sein des couples.

Le petit groupe de médecins qui fondent la première Société de Sexologie Clinique à Paris en 1974 affronte les ricanements de leur profession, le peu d’égard pour ces questions que beaucoup considèrent comme relevant du simple bien être, du confort. Et pas de la santé.

Mais ils seront aussi attaqués par les militants gauchistes qui les traitent de « sexoflics » !

C’est toute une aventure et toute une époque. Les sexologues bousculent l’emprise de la psychanalyse, ils empruntent aussi bien aux travaux scientifiques de Masters et Johnson qu’aux sciences humaines. Ils importent les nouvelles thérapies comportementales et cognitives des Etats-Unis, s’essayent à la relaxation, aux massages californiens, aux techniques reichiennes de développement personnel.

C’est la naissance d’une spécialité médicale hybride, impure, moderne. Emblématique d’un monde où la sexualité se désacralise, où l’érotisme est roi et où chacun intériorise peu à peu cette nouvelle norme : l’injonction à réussir sa vie sexuelle.

Avec :

Michel Meignant, médecin et sexologue (auteur de Liberté, égalité, sexualité publié chez Robert Laffont en 1973)

Ludwig Fineltain, psychiatre et sexologue

Philippe Brenot, psychiatre et anthropologue, directeur des enseignements de sexologie et de sexualité humaine à l'université Paris Descartes

Mireille Bonierbale, psychiatre sexologue, praticien hospitalier, directrice de l’enseignement du diplôme interuniversitaire de sexologie des facultés de médecine de Marseille et Montpellier

Guy Berger, professeur fondateur du département des Sciences de l’éducation à l’université de Paris 8 Vincennes

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents