Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Blog de Magali Croset-Calisto, sexologue et auteur(e)

C’est la rentrée, cultivez votre libido !

Vacances j’oublie tout…  Elle est déjà bien loin la chanson de l’été… Pour ne pas sombrer dans la sinistrose et garder votre libido au beau fixe en cette période de rentrée, n’hésitez pas à cultiver vos désirs et à ressortir éventuellement vos vieux disques du grenier !

Par Magali Croset-Calisto, sexologue clinicienne

 

ACTIVES MAGAZINE, septembre 2014, P12-13.

http://www.activesmag.fr/

Lidido : mode d’emploi

En sexologie, le terme libido signifie désir ou encore appétit sexuel. Véritable cocktail d’hormones, la libido varie en fonction de l’âge, de certains traitements médicamenteux et de facteurs socio-relationnels. Contrairement aux idées reçues, la perte temporaire de libido concerne les deux sexes. Lors d’un sondage IFOP datant de 2010, 53% des femmes et 44%  des hommes déclaraient avoir ressenti plusieurs fois dans l’année une baisse de leur désir. Toutefois, une perte ou une baisse de libido n’est jamais le fruit du hasard. Chercher à en comprendre les causes permet souvent de faire le point sur son mode de vie et ses propres désirs. En effet, il est fréquent de voir en consultation des femmes (ou des hommes) déclarant ne plus avoir aucune libido alors qu’il s’agit en vérité d’une absence de désir envers leur partenaire. Pour faire le point sur votre libido, posez-vous la question de savoir si vous ressentez encore de l’excitation lors de certaines rencontres, de certaines lectures/films suggestifs, de vos fantasmes personnels... Si votre corps réagit, même de façon infime, alors votre libido est au beau fixe. Par ailleurs, la libido fonctionne comme l’appétit : appétit d’ogre ou appétit d’oiseau, elle diffère et varie selon les individus. Et bien entendu, elle vient toujours en mangeant…

 

Haro sur les anti-libido :

Des facteurs biologiques, psychologiques ou environnementaux peuvent cependant altérer la libido :

  • Maladies et traitements : certaines maladies (diabète, cholestérol, dépression…) agissent directement sur les hormones du désir. Les antidépresseurs, les antihypertenseurs et anti-cholestérol sont bien connus pour inhiber la libido. De même, certaines pilules contraceptives ont un effet direct sur le désir et l’excitation sexuelle. N’hésitez pas à changer de pilule en cas de changements physiologiques notoires (mycoses, sécheresse vaginale, baisse du désir).

 

  • Prise de substances : au-delà du premier effet désinhibiteur, l’alcool et la prise de produits illicites provoquent souvent un contrecoup négatif sur le désir et peuvent entraîner des troubles de l’érection et/ou de lubrification vaginale.

 

  • Facteurs biologiques : la maternité, la période de ménopause chez les femmes et d’andropause chez les hommes sont des périodes sensibles. L’appétence sexuelle de la femme enceinte se voit affaiblie par la montée de prolactine (hormone qui stimule la production de lait) et d’ocytocine (hormone de l’attachement). Quant à la ménopause ou l’andropause – cette notion fait encore débat auprès des spécialistes - elles entraînent des dérèglements hormonaux connus pour induire une baisse conséquente du désir.

 

  • Les causes psychologiques et environnementales : la mauvaise entente relationnelle (notamment de couple) ou encore le stress et le surmenage au quotidien sont autant de facteurs qui agissent directement sur la libido.

 

Que faire pour rebooster sa libido ?

Tout ce qui vous fait sourire et vous donne du plaisir pourra vous aider à stimuler votre libido. Sachant que l’appétit vient en mangeant, n’hésitez pas à diversifier vos fantasmes et les façons de vivre votre sexualité. Une séance massage, un peu de sport, un week-end à la campagne, une lecture érotique, des films choisis à deux ou encore la réécoute de votre sulfureux  45 tours de Georges Michaël, sont autant d’astuces simples à mettre en pratique ! Accordez-vous du temps personnel (en laissant les enfants à la famille ou chez des amis parfois) afin de pimentez votre vie de couple comme vous le feriez pour un plat que vous aimez. En la matière, certains cuisiniers-chefs sexologues ne jurent plus que par la pistache (laquelle améliorerait la qualité des érections), le carpaccio de betteraves ou encore le gingembre bien connu pour ses fonctions aphrodisiaques. Le but ? Titiller vos sens et stimuler votre créativité… Qu’elle soit florissante ou plus modeste, souvenez-vous que la libido a constamment besoin d’être cultivée pour exister. Alors tous à vos recettes personnelles et bon appétit !

 

A lire :

Magali Croset-Calisto, SeXo: petit guide de sexologie et des pratiques sexuelles d'aujourd'hui, Ed. Maxima, août 2014.

"Cultivez votre libido" avec ma rubrique "Sexo by Calisto" du mois de septembre dans ACTIVES Magazine
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article